Entrepreneurs de travaux agricoles : Deux prestations supplémentaires certifiées par QualiTerritoires

Raphaël Lecocq

L'épandage de matières fertilisantes et les travaux d'entretien d'accotement routier portent à 12 le nombre de certifications. Les ETA certifiés renforcent les gages qualitatifs donnés à leurs clients.

La fidélité des clients ne constitue-t-elle pas la meilleure preuve de la qualité de ses chantiers ? Sans doute. Mais la Fédération nationale des Entrepreneurs des territoires (EDT) a souhaité aller plus loin en proposant à leurs adhérents de confronter la qualité de leurs prestations à des référentiels mis au point par un organisme professionnel indépendant. C'est ainsi qu'est née QualiTerritoires, une association composée d'ETA et d'experts, mais également d'agriculteurs-clients. QualiTerritoires poursuit deux objectifs : élaborer le cahier des charges des différentes prestations que les ETA réalisent dans le domaine agricole, forestier et rural, certifier les entreprises qui répondent en tout point au cahier des charges.

200 entreprises certifiées

Depuis sa création en janvier 2007, QualiTerritoires a passé en revue une dizaine de prestations réalisées couramment par les ETA : semis, moisson, arrachage des betteraves et pommes de terre, travaux viticoles mécanisés, travaux de boisement et reboisement, bûcheronnage, débardage… L'épandage de matières fertilisantes et les travaux d'entretien d'accotement routier viennent tout juste de compléter le dispositif. A ce jour, 200 entreprises ont obtenu au moins un certificat QualiTerritoires. Des entreprises à sélectionner en priorité.

L'épandage de matières fertilisantes – engrais, fumiers, amendements, boues, lisiers – fait désormais l'objet d'une qualification délivrée par l'association QualiTerritoires

L'épandage de matières fertilisantes – engrais, fumiers, amendements, boues, lisiers – fait désormais l'objet d'une qualification délivrée par l'association QualiTerritoires

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires