Entrepreneurs des territoires : Le congrès des Entrepreneurs des territoires maintenu à la Rochelle

Raphaël Lecocq

La Fédération nationale Entrepreneurs des territoires (EDT) tient son congrès annuel les 11,12 et 13 mars à La Rochelle. La tempête Xynthia force la mobilisation. Les sujets de préoccupations ne manquent pas.

Les entreprises de travaux agricoles des zones sinistrées par la tempête Xynthia font front. En dépit des offres de services provenant du siège parisien et des autres délégations régionales et départementales, les Entrepreneurs des territoires de Charente Maritime et de Vendée n'ont pas lancé d'appels à l'aide. Et qui plus est, les EDT de la Région Poitou-Charente restent mobilisés sur l'organisation du congrès national, programmé les 11, 12 et 13 mars, l'espace de conférences ayant été épargné par la tempête.

L'entrepreneur, acteur essentiel

Nul doute que le traumatisme causé par la tempête pèsera sur l'atmosphère de la 78ème édition du congrès. Néanmoins, les entreprises de travaux agricoles sont confrontées à d'autres défis, que résument les débats professionnels qui rythmeront le congrès. Mais l'optimisme est de mise, à en juger par fil conducteur de ce congrès : « L'entrepreneur de travaux de demain, un acteur essentiel du monde agricole, rural et forestier ». Les débats du 78ème congrès porteront sur les points suivants :
- l'expérimentation du certificat phytosanitaire et la réforme de l'agrément des entreprises pour l'application et la distribution des produits phytosanitaires (Dapa)
- l'application de la contribution économique territoriale (ex-taxe professionnelle), la Tipp et la taxe carbone
- l'entrepreneur, le maire et la population
- accroître les performances des entreprises de travaux agricoles
- la fonction de gestion de l'entreprise de travaux en période de crise

La montée en puissance du Certiphyto jusqu'en 2014 offre potentiellement matière aux ETA à s'investir davantage dans les prestations de pulvérisation (Doc Berthoud)

La montée en puissance du Certiphyto jusqu'en 2014 offre potentiellement matière aux ETA à s'investir davantage dans les prestations de pulvérisation (Doc Berthoud)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires