Epandages de fumier : Panien adopte la conduite en crabe pour limiter le tassement

Raphaël Lecocq

L'épandeur PW 15 A emprunte des traces différentes de celles du tracteur. Une réponse parmi d'autres pour contrer les phénomènes de tassement, qui constituent une menace majeure.

Le tassement des sols est une menace invisible. Elle n'en est pas moins patente, prise très au sérieux à l'échelon européen. La préservation de la qualité des sols devrait en effet faire l'objet d'une directive-cadre dans les années à venir. Si l'expansion urbaine et industrielle constituent d'autres menaces importantes, l'activité agricole génère ses propres risques parmi lesquels figure en bonne place le tassement. L'Inra travaille actuellement à l'élaboration d'une cartographie au plan national.

Passages de roues décalés

L'accroissement inexorable de poids des machines explique en grande partie la dégradation physique des sols, que les nouvelles montes de pneumatiques ne compensent pas toujours totalement. De nouvelles voies méritent par conséquent d'être explorées. C'est le chemin emprunté par le constructeur d'épandeurs Panien, qui a mis au point un dispositif hydraulique permettant de décaler le passage des roues de l'épandeur par rapport au tracteur. Avec ses 12 t de capacité de charge et ses 14 m3 utiles, le PW 15 A est conçu pour des chantiers à haut débit.

Le PW 15A de Panien adopte une conduite en crabe dans les champs, avant de retrouver sa marche normale sur route  (Doc Panien)

Le PW 15A de Panien adopte une conduite en crabe dans les champs, avant de retrouver sa marche normale sur route (Doc Panien)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires