Fendt e100 Vario : le vide de gazole s’il vous plaît

Raphaël Lecocq

Fendt e100 Vario : le vide de gazole s’il vous plaît
Fendt

Dérivé d’un Fendt 200 Vario, le e100 Vario 100 % électrique développe une puissance de 67 ch et une autonomie de 5 heures. Il peut animer des outils conventionnels et électriques. Premiers travaux en 2018. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

Fendt e100 Vario : le vide de gazole s’il vous plaît

Fendt ne lâche pas prise. A l’Agritechnica 2013, le constructeur présentait avec le projet X Concept un tracteur dérivé d’un 722 Vario équipé d’un moteur diesel de quatre cylindres développant 200 ch. Un moteur suffisamment compact pour faire de la place à une génératrice électrique assortie de tous les câbles et systèmes de refroidissement requis. Le courant continu de 700 V ne délivrait pas moins de 130 kW, soit 175 ch. A l’arrière du tracteur, une prise AEF haut voltage assurait le transfert d’un courant continu entre la génératrice et le ou les moteurs électriques de l’outil attelé. 

Andaineur électrique à l’Agritechnica 2015

Du côté des outils justement, à l’Agritechnica 2015, le constructeur remportait une médaille d’argent pour son andaineur Former 12555 X, un appareil à quatre rotors animés chacun par un moteur électrique, faisant ainsi l’économie d’entraînements mécaniques, restreignant au passage le nombre de pièces en mouvement, donc l’entretien et les risques de panne. Entre autres avantages, comparativement à l’énergie mécanique (prise de force) et hydraulique, l’électricité a des atouts à faire valoir du point de vue du rendement énergétique, du couple (immédiat), de la gestion moteur (précision et réactivité) ou encore de l’intégration au sein des machines, sans oublier la fin des consommables (carburant, huile, filtres).

Fendt e100 Vario : le vide de gazole s’il vous plaît

Tracteur 100 % électrique à l’Agritechnica 2017

En 2017, le constructeur réduit la voilure côté puissance mais s’appuie désormais sur un concept 100 % électrique. Davantage qu’un concept au passage puisque le e100 Vario sera mis en situation dans quelques exploitations et municipalités en 2018, avec deux arguments majeurs : zéro émission, zéro bruit. La performance n’est évidemment pas négligée. Avec une puissance de 67 ch fournie par une batterie lithium-ion d’une puissance de 650 V et d’une capacité de 100 kWh, l’e100 Vario peut, outre la traction, animer une prise de force ainsi que des outils électriques moyennant deux interfaces de puissance, le tout avec une autonomie annoncée de 5 heures. Trois solutions de rechargement sont proposées : prise standard CEE en tension de 400 V, supercharge en tension continue, prise CCS standard de type 2 apte à recharger 80 % de la batterie en 40 minutes. Le e100 Vario intègre une pompe à chaleur électrique régulée assurant, la maîtrise de température de la batterie, de l’électronique et de la cabine.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier