Ferobide, ça décrotte !

Raphaël Lecocq

Plaques de Ferobide soudées sur un grattoir de rouleau packer
Tenmat

Le Ferobide de Tenmat est un composite acier-carbure de tungstène proposé en plaquettes à souder. Illustration de sa résistance sur un rouleau packer.

Grattoir d’origine en acier d’un rouleau packer après 72 ha d’utilisation

Les grattoirs de rouleau-packer sont des pièces d’usure bon marché. Mais leur nombre, une vingtaine sur une herse rotative de 3 m, selon les marques, rend leur remplacement fastidieux. Deux solutions s’offrent aux utilisateurs désireux d’allonger leur durée de vie : opter pour des pièces en carbure sinon revêtues de carbure. Tenmat propose une troisième voie, consistant à souder des plaquettes de carbure sur les pièces existantes. Le fournisseur s’est livré à une expérience chez un agriculteur anglais, dont le rouleau packer était équipé pour moitié de grattoirs classiques et pour moitié de grattoirs renforcés à l’aide de plaquettes à souder Ferobide. 72 ha ont suffi pour faire la différence. 

Grattoir renforcé au Ferobide après 72 ha d’utilisation

Soudure à la demande

Le Ferobide se démarque du carbure de tungstène par son aptitude à être soudé, ce qui offre la possibilité de le positionner à la demande, aux endroits critiques. Il se présente sous forme de plaquettes, lesquelles peuvent être recoupées pour leur donner un angle ou une largeur adaptée aux pièces à renforcer. Il est commercialisé par blisters de 10 plaques, les plaques étant proposées en deux épaisseurs (4 mm et 6 mm) et plusieurs dimensions (de 8 X 40 mm à 25 X 60 mm). Le brevet du Ferobide dont la résistance à l’abrasion est 8 fois plus importante que celle de l’acier Hardox 400/500 (test ATSM G65) est exploité par le fabricant anglais Tenmat.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier