Finales nationales de labour : Des charrues de compétition mais pas seulement

Raphaël Lecocq

Les 56èmes finales de labour auront lieu du 11 au 13 septembre à Malbouhans (70). Les organisateurs profiteront de l'afflux de visiteurs pour aborder d'autres aspects liés à l'actualité du machinisme.

Compétition et communication envers le grand public sont les deux mamelles des finales de labour organisées par les Jeunes agriculteurs. Les 56èmes du nom, qui se déroulent en Haute-Saône les 11, 12 et 13 septembre ne dérogeront pas à la règle. Les finales de labour constituant un point de ralliement pour de nombreux agriculteurs, les organisateurs en profitent en général pour aborder plusieurs thèmes liés à l'actualité du machinisme. Cette année, trois dossiers ont retenu leur attention.

Contrôle du pulvérisateur

Il s'agit tout d'abord du contrôle périodique obligatoire du pulvérisateur. Une formalité en soit, à condition de s'y préparer un tant soit peu et de connaître les obligations, loin d'être insurmontables. La conduite économique des tracteurs et automoteurs sera également abordée et matérialisée par la présence d'un banc de puissance. Enfin, les techniques de rénovation des prairies mettront en scène plusieurs équipements dédiés. Aux côtés des JA, la Fdcuma et la Chambre d'agriculture de Haute-Saône ainsi que le lycée agricole de Vesoul sont associés dans ces missions pédagogiques.

Les finales de labour ont lieu en Haute-Saône, du 11 au 13 septembre (Doc JA)

Les finales de labour ont lieu en Haute-Saône, du 11 au 13 septembre (Doc JA)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier