GDS automatise l’attelage tracteur-outil

Raphaël Lecocq

Le GDS est adapté au relevage arrière comme au relevage avant
GDC

Le système repose sur un module d’attelage fixé sur le relevage du tracteur et sur un porte-cadre fixé sur l’outil à atteler. La prise de force et l’hydraulique sont connectés (et déconnectés) sans descendre du tracteur.

Révolues les manoeuvres d’attelage et de dételage des outils, fastidieuses et non dénuées de risques ? Peut-être. Gangl Docking System, une toute jeune société autrichienne, a mis au point avec le GDS 3 un système qui affranchit totalement le chauffeur d’intervention dans cet espace très hostile que constitue la zone d’attelage. GDS comme Gangl Docking System, 3 comme les trois liaisons automatiques assurées par le système : liaison mécanique tracteur-outil, prise de force et hydraulique. Cette version la plus automatisée du système est représentée par le GDS 3 Master Plus. Le système est totalement indifférent au type de tracteur et d'outil en présence.

Emboîtement de deux triangles

Le système repose sur deux triangles mâle et femelle qui vont s’enchâsser l’un dans l’autre lors de la manœuvre d’attelage. Le triangle mâle est attelé sur le relevage trois points du tracteur et reçoit côté tracteur la liaison avec la prise de force et avec l’hydraulique. Le triangle femelle, soudé à l’outil, se substitue au système d’attelage d’origine. Il dispose de modules aptes à réaliser la connexion avec la prise de force et l’hydraulique. Lors de la manœuvre d’attelage, le triangle mâle vient s’enchâsser dans le triangle femelle. Les connexions se verrouillent après par une légère impulsion du relevage et la simple pression d’un bouton de verrouillage. Outre les avantages ergonomiques, le GDS 3 peut, selon les exploitations, amener à reconsidérer le nombre de tracteurs en parc. Le GDS Master Plus est vendu un peu plus de 4000 euros. Il est décliné en trois autres versions plus simples, correspondant à des situations où l’hydraulique et/ou la prise de force ne sont pas requis par l’outil.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires