Gilbert Grenier élu SediMaster 2015

Raphaël Lecocq

Gilbert Grenier élu SediMaster 2015
Sedima

Gilbert Grenier est enseignant-chercheur à Bordeaux Sciences Agro. Reconnu au plan international, conseiller du Sima et du Sitevi, il est spécialisé dans la robotique appliquée à l’agriculture.

Gilbert Grenier, enseignant chercheur à Bordeaux Sciences Agro

Docteur en génie mécanique robotique, Gilbert Grenier est le père de « l’agriculture mesurée », qui s’appuie sur un grand nombre de valeurs, tant au niveau spatial (image de télédétection, capteurs embarqués sur machines) qu’au niveau temporel (mini-station météo, réseaux de capteurs, compteurs à lait…). Il participe depuis 1990 aux travaux de normalisation sur l’électronique et l’informatique en agriculture, qui a débouché sur la norme Iso 11783 (Isobus). Professeur d’automatique et de génie des équipements à l’école d’ingénieurs Bordeaux Sciences Agro, chercheur à l’unité de recherche IMS de l’université de Bordeaux, Gilbert Grenier est co-responsable de la spécialisation AgroTIC commune à Bordeaux Sciences Agro et à Montpellier SupAgro, qui permet aux étudiants d’acquérir une double compétence en agronomie et technologies de l’information (capteurs, GPS, télédétection, agriculture de précision…). Il est aussi conférencier et conseiller technologique des salons Sima et Sitevi.

10 organisations professionnelles présentes au jury

Les SediMaster ont été créés en 1990 à l’initiative du Sedima, le Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole et des espaces verts. Son jury est constitué de représentants d’une dizaine d’organisations professionnelles, dont le Sedima, Axema, la Fnedt, la Fncuma ou encore les Chambres d’agriculture, ainsi que la presse spécialisée. Les lauréats exercent dans les secteurs de la distribution, de l’industrie, des organisations professionnelles, de la presse, de la recherche et l’enseignement. Le SediMaster 2014 avait été attribué à Jean-Marc Bournigal, président de l’Institut de recherche en sciences et technologies de l’environnement et de l’agriculture (Irstea).

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier