Graissage automatisé de l’ensemble tracteur-outil pour John Deere

Raphaël Lecocq

Le Smart AutoLub est asservi à deux sources d’information que sont des règles de décision préenregistrées d’une part et de variables mesurées en continu d’autre part
John Deere

Des règles de décision préenregistrées et des variables mesurées en continu permettent au système Smart AutoLub de graisser automatiquement le tracteur et ses outils attelés. Médaille d’Argent au Sima 2017.

Optimisation du graissage, pilotage en cabine et réduction des risques d’accidents pour l’accès aux graisseurs, moindres temps morts dus au graissage et suppression des oublis de graisseurs, planification plus aisée de la maintenance préventive, suivi et maîtrise des consommations de graisse et par section avec réduction des excès, réduction de la fréquence et des coûts de remplacement des points de pivots par diminution du risque d´abrasion proche de 30 % : tels sont les bénéfices annoncés par le Smart AutoLub ou système intelligent de graissage que dévoilera John Deere au prochain Sima.

21 heures de main d’œuvre économisées

Le Smart AutoLub est asservi à deux sources d’information que sont des règles de décision préenregistrées d’une part et de variables mesurées en continu d’autre part. Lorsqu’elles existent, les informations provenant du BusCan propriétaire du tracteur et/ou d’outils « Isobus ready » (reconnus automatiquement) sont privilégiées. A défaut, elles peuvent être collectées au moyen de capteurs complémentaires tels que des capteurs de mouvement sur chargeur frontal par exemple. Trois modes de gestion sont proposés à partir de la console CommandCenter du tracteur. En mode automatique ou personnalisé, la graisse est distribuée en fonction de l’utilisation de l´équipement. Le mode manuel permet à l’utilisateur de réaliser le graissage dans des circonstances particulières, par exemple suite au lavage de matériel avant remisage. Pour les tracteurs de la série 6R réalisant 1000 heures par an, John Deere crédite le Smart AutoLub d’une économie de main d’œuvre annuelle de 21 heures sur le temps de graissage.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires