Horsch a réalisé 252 M € de chiffre d’affaires en 2013

Raphaël Lecocq

Le siège de Horsch à Schwandorf en Bavière
Horsch

Le constructeur allemand enregistre une croissance de 11 % de son activité, réalisée à 75 % hors de ses frontières.

Les bilans se suivent et se ressemblent du côté des constructeurs allemands. Après Amazone annonçant une croissance de 12 % de son chiffre d’affaires (à 515 M €), c’est au tour de Horsch de communiquer ses résultats pour l’année écoulée. Le chiffre d’affaires est certes plus modeste  (252 M €) mais l’entreprise est aussi beaucoup plus jeune (30 ans en 2014). Mais le record d’activité est aussi au rendez-vous ainsi que la croissance à deux chiffres.  Autre point commun au deux entreprises : la part du chiffre d’affaires réalisé à l’export, en l’occurrence 75 % pour Horsch (80 % pour Amazone).

Marché 2014 incertain

Avec la Belgique et le Luxembourg, la France assure 17 % du chiffre d’affaires de Horsch, en progression de 10 % sur l’année passée. La Pologne, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Roumanie et le Danemark sont d’autres clients historiques de la marque, sans oublier l’Ukraine et la Russie, qui ont renoué avec la croissance en 2013. Plus loin, l’Afrique du Sud est promise à se développer, ainsi que les Etats-Unis, qui bénéficient d’une filiale spécifique dont les résultats ne sont pas pris en compte dans les chiffres communiqués. Horsch y a investi 15 M € dans une nouvelle usine située dans le Dakota du Nord.  Côté produits, les semoirs Pronto et Maestro et les outils Terrano et Joker assurent 70 % de la valeur des ventes. Dans un marché 2014 incertain, Horsch mise sur ses nouveaux matériels tels que le semoir monograine Maestro et la gamme de pulvérisateurs Horsch-Leeb, et poursuivra ses investissements, notamment en Allemagne et en Russie.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires