Immatriculations de tracteurs neufs : Septembre marque un arrêt dans la chute des ventes de tracteurs

Raphaël Lecocq

S'il est encore trop tôt pour parler de reprise du marché, septembre a mis fin à une longue série de mauvais chiffres. Sur les neuf premiers mois de l'année, le marché reste néanmoins en recul de 28,7 %.

Comparées à septembre 2009, les immatriculations de tracteurs neufs en septembre 2010 ont reculé de 3,8 %. Seulement 3,8 % pourrait-on ajouter. A titre indicatif, le recul était de 20,6 % en août, de 32,8 % en juilletn de 45,6 % en juin et ainsi de suite. Autrement dit, septembre marque peut-être la fin de la chute du marché, qui affecte les tracteurs depuis plus d'un an et avec eux l'ensemble des agroéquipements, dont ils représentent environ un tiers de la valeur globale. L'inflexion de la tendance, si elle devait se confirmer dans les mois à venir, n'empêchera pas le marché de chuter lourdement en 2010. Depuis le début de l'année, les immatriculations de tracteurs standards, toutes catégories confondues, ont chuté de 28,7 %. Pour mémoire, le marché des tracteurs neufs avait accusé une baisse de 8,9 % en 2009, une contre-performance toute relative après le record d'immatriculations enregistré en 2008 et ses 43661 unités. 2010 s'annonce à l'inverse comme la plus mauvaise de la décennie écoulée, avec des prévisions faisant état d'une baisse de 20 % du marché.

En septembre, les immatriculations de tracteurs neufs n'ont baissé que de 3,8 %, comparées à septembre 2009 (Doc Valtra)

En septembre, les immatriculations de tracteurs neufs n'ont baissé que de 3,8 %, comparées à septembre 2009 (Doc Valtra)

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires