John Deere intègre un dispositif SCR pour se conformer à Final Tier 4

Raphaël Lecocq

Les dispositifs de post-traitement des gaz d’échappement adoptés par John Deere et conformes à Final Tier 4
John Deere

Le constructeur respectait Interim Tier 4 grâce à la recirculation des gaz d’échappement avant post-traitement par catalyseur d’oxydation et filtre à particules. Il adjoint un catalyseur SCR pour se conformer à Final Tier 4.

Comme son nom l’indique, la norme Final Tier 4 marquera l’ultime étape du processus de réduction des émissions polluantes des moteurs diesel. Elle entrera en vigueur en 2014 pour les moteurs de 175 ch et plus, tandis que les moteurs de 75 ch à 174 ch auront jusqu’à 2016 pour s’y conformer. Fabricant ses propres moteurs, John Deere cumulait jusqu’à présent trois dispositifs de post-traitement des gaz d’échappement : l’EGR (Exhaust Gaz Recirculation) pour réduire les oxydes d’azote (NOx), le DOC (Diesel Oxydation Catalyst) pour transformer le monoxyde de carbone en CO2 et les hydrocarbures et imbrûlés en H2O et CO2 et enfin le DPF (Diesel Particulate Filter) pour filtrer les particules. Les autres motoristes ont développé une solution alternative baptisée SCR (Selectiv Catalys Reduction), s’attaquant aux NOx dans un catalyseur situé au niveau de l’échappement, donc extérieur au moteur, tandis que les particules sont traitées dans le processus de combustion, en jouant que la quantité d’air, la température et la pression d’injection.

Un second fluide nécessaire

Les technologies développées jusqu’à présent par John Deere avaient un avantage : elles évitaient le recours à l’AdBlue, une solution d’urée nécessaire au processus de catalyse. Pour respecter Final Tier 4, John Deere va devoir lui aussi intégrer un dispositif SCR mais les oxydes d’azote étant en partie traités par l’EGR, le système SCR sera moins consommateur d’AdBlue et par voie de conséquence, son réservoir moins volumineux. Le système de gestion des émissions est supervisé et commandé par le contrôleur électronique du moteur (Ecu). Assortis à ces technologies, le constructeur fait part de gains sensibles sur le plan des performances, du confort d’utilisation et de la consommation de carburant.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires