John Deere plante des charrues en Russie

Raphaël Lecocq

Des charrues aux couleurs John Deere seront exclusivement distribuées en Russie et dans la CEI
John Deere

Fabriquées par Grégoire-Besson, les deux modèles semis-portés réversibles développant 5 à 13 corps sont destinés au marché de la Communauté des Etats Indépendants (CEI), dont la Russie.

La charrue, aux origines de John Deere

1837. S’inspirant d’une lame de scie, John Deere fabrique une charrue à versoir en acier poli dans sa forge de Grand Detour dans l’Illinois

1838. John Deere le forgeron devient John Deere le fabricant. 10 charrues sont fabriquées en 1839, 75 en 1841 et 100 en 1842

1849. Florissante, l’entreprise John Deere produit plus de 2000 charrues par an. Les charrues évoluent au gré des tests et des suggestions des clients

1875. Gilpin Moore conçoit la charrue à siège Gilpin. Ce modèle, qui sort le fermier de la terre pour l'asseoir sur un siège, est l'un des plus gros succès du 19ème siècle de l’entreprise
1876. John Deere produit plus de 60 000 charrues par an dans son usine de Moline

1878. La charrue à siège Gilpin bat plus de 50 autres charrues au cours d'un essai sur le terrain lors de l'Exposition Universelle de Paris, et remporte le Premier prix, un vase de Sèvres d'une valeur de 1 000 francs. L'année suivante, les ventes de ce modèle grimpent à 5 198 unités, pour atteindre 7 824 en 1883.

1886. Né en 1804 à Rutland (Vermont), John Deere s'éteint à Moline (Illinois) à l'âge de 82 ans.

1888. Les tracteurs à vapeur font leur apparition dans les fermes américaines au cours des années 1880. Deere fabrique alors des charrues multi-socs pouvant être tirées par les tracteurs, mais ne fabrique pas encore de tracteurs, qui font leur apparition dans les fermes américaines

1895. Le magazine « Furrow » (Sillon) fait son apparition

1918. John Deere rachète la Compagnie des tracteurs de Waterloo dans l’Iowa

2012. John Deere célèbre ses 175 ans

2014. John Deere commercialise des charrues réversibles semi-portées dans la Communauté des Etats Indépendants (CEI), dont la Russie.

En 1837, le forgeron John Deere invente avec le versoir en acier poli une charrue qui met fin aux déboires des agriculteurs de l’Etat de l’Illinois, aux prises avec une terre qui s’accroche aux socs de leur charrue en fonte. En 2014, le constructeur américain renouera avec son passé en commercialisant une gamme de charrues destinées aux marchés de Communauté des Etats Indépendants (CEI). Aux couleurs John Deere, les charrues 3810 et 3910 seront fabriquées par le constructeur français Grégoire-Besson, dans son usine de Bad Essen en Allemagne, acquise en 2011 avec le rachat de Rabe.

Monoroue ou chariot, raie ou hors raie

La 3810 semi-portée à bâti rigide monoroue sera proposée en configuration de 5 à 9 corps pour un travail dans la raie et en 5 à 8 corps pour un travail en raie et hors raie. La 3910 à chariot sera déclinée en  9, 10, 11, 12 ou 13 corps, pour un travail en raie/hors raie. Les deux modèles affichent un dégagement sous bâti de 76 cm, un dégagement entre socs de 100 cm et un réglage manuel de la largeur de travail selon quatre positions, de 35 à 50 cm. Elles disposent de série d’un réglage hydraulique du déport permettant de choisir un travail en ou hors raie. Ces charrues sont dotées d’une protection par boulon de cisaillement de série et peuvent recevoir différents versoirs, socs et autres équipements en option.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires