Joskin et John Deere associés dans l’épandage de précision des tonnes à lisier

Raphaël Lecocq

Grâce au TIA (Tractor Implement Automotion), la tonne attelée dicte la vitesse d’avancement du tracteur pour respecter la consigne de dose
John Deere

L’analyse en temps réel des teneurs en azote, phosphore et potassium en sortie de tonne permet d’ajuster la dose en fonction par exemple d’une consigne d’unités d’azote et d’une limite d’unités de phosphore.

La chaîne d’information du système HarvetLab

La possibilité de réguler les apports en fonction d’une consigne d’azote et d’une limite d’unités de phosphore, un épandage plus précis garant d’une meilleure valorisation des nutriments du lisier, une optimisation de la balance intraparcellaire des minéraux, la possibilité d’épandre plus de lisier sur des périodes plus courtes, une source de traçabilité, des économies d’engrais chimiques, des rendements plus élevés des cultures tout en respectant les normes… : tels sont les arguments de l’analyseur de lisier HarvestLab développé par John Deere en collaboration avec Joskin.

L’HarvestLab greffé sur une conduite de tonne à lisier

Précision et traçabilité

Le procédé est pour le moins étonnant car il consiste à analyser en continu et en temps réel les teneurs du lisier en N, P et K (et la matière sèche)en sortie de la tonne et à moduler instantanément le débit en en fonction d’une dose consignée dans le moniteur de bord du tracteur, dose pouvant être ajustée en intraparcellaire pour se conformer aux préceptes de l’agriculture de précision. Etre précis, c’est bien. Savoir précisément ce que l’on épand et là où on l’épand, c’est encore mieux. De ce point du vue, les engrais organiques rivalisent ainsi avec les engrais minéraux. Le procédé met en œuvre une technologie proche infra-rouge (NIR) jouant sur l’absorption et la réverbération d’un faisceau auxquels réagissent différemment les nutriments du lisier. La vitesse est de 17 analyses par seconde avec une marge de précision de 0,72 %.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier