Kuhn renouvelle ses pulvérisateurs portés Deltis2

Raphaël Lecocq

Le Deltis 2, son nouveau châssis et sa nouvelle cuve de 1300 litres
Kuhn

Ils bénéficient d’un nouveau châssis et voient leur capacité maxi portée à 1300 litres, avec des rampes de 15 m à 24 m. Ils intègrent également l’incorporateur Optifiller - souple - de 42 litres.

L’incorporateur souple Optifiller en position dépliée

Un nouveau châssis alliant légèreté et robustesse, un nouveau design de cuve, portant la capacité maxi à 1300 litres, des manipulations réduites de 30 à 50 % grâce aux mises en œuvre Manuset ou Diluset + à deux vannes principales et manipulation intuitive, et enfin un large choix de rampes en acier (MTS2) mais aussi en aluminium (MTA2, MTA3, MEA3) d’une largeur comprise entre 15 m à 24 m : telles sont les principales évolutions que le constructeur a apportées à sa gamme Deltis, rebaptisée pour l’occasion Deltis2 et dont il conserve le parallélogramme Optilift assurant la stabilité verticale ainsi que suspension au champ et sur route. 

L’incorporateur souple Optifiller en position repliée

Incorporateur Optifiller souple

Autre innovation gratifiant le Deltis2 : la présence d’un incorporateur souple, le premier du genre selon le constructeur, qui l’a testé durant plusieurs années pour s’assurer de sa durabilité, avant de le breveter. Déplié, son volume de 42 litres et son ouverture de 40 cm inclinée le rend confortable d’utilisation notamment lors de l’utilisation de grands bidons. Replié, il devient très compact et s’intègre au gabarit de la machine. L’incorporation s’effectue avec le pied, évitant à l’opérateur de se pencher vers l’incorporateur rempli de produit. Parfaitement étanche pendant le rinçage, il évite tout risque de projection sur l’utilisateur. L’intégralité des autres manipulations (humidification des parois de l’incorporateur, rinçage de celui-ci et des contenants grâce à la buse rotative) s’effectuent grâce à la lance à main.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier