Kuhn tire un trait sur le Z en fourrière de labour

Raphaël Lecocq

Kuhn tire un trait sur le Z en fourrière de labour
Kuhn

Associé au GPS, le système Smart Ploughing est l’équivalent d’une coupure de section appliquée aux corps d’une charrue. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

Une nouvelle Vari-Master pour tracteurs compacts de 200 à 300 ch

Kuhn insère entre Master 153 et la Master 183 la Vari-Master L On Land de 4 à 6 corps pensée pour les tracteurs compacts de 200 à 300 ch. Cette version hors raie permet d’exploiter la totalité de la traction disponible des tracteurs équipés de pneumatiques larges ou à chenilles, tout en préservant les sols de la compaction. Sa nouvelle cinématique de supprime les éventuels risques de dérive liées à un changement de déport ou de largeur de coupe, la charrue restant toujours alignée.

En finir avec des fourrières en Z au labour, disgracieux et source d’hétérogénéité ? C’est désormais à porter des corps des charrues Kuhn, dotées de la fonction Smart Ploughing., Celle-ci, brevetée par Kuhn, consiste à lever automatiquement et individuellement chaque corps de la charrue grâce à un système intégré à l’age et associé à une réception GPS. La géolocalisation de la charrue permet d’automatiser les sorties et les entrées de raies afin d’obtenir un travail homogène et répétable quelles que soient les conditions de travail et la forme de la parcelle.

Kuhn tire un trait sur le Z en fourrière de labour

Triple bénéfice

Le constructeur crédite son innovation de trois bénéfices, à commencer par une amélioration de la qualité du travail, avec une sortie rapide, franche et rectiligne de chaque corps. Les recouvrements en bout de champs sont réduits à leur strict minimum, ce qui améliore l’enfouissement des résidus et diminue le tassement en fourrière. La création d’une limite franche et non accidentée entre les longueurs labourées et la fourrière non travaillée atténue fortement les chocs et ballotements lors des passages en fourrière, ménageant la mécanique et le chauffeur, par ailleurs soulagé des manœuvres en bout de champ grâce à l’automatisation de la levée. Le gain de temps est le dernier avantage, appréciable au labour et lors des opérations à suivre, soustraites au besoin de nivellement et de ralentissement exagéré à l’approche des fourrières.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier