L’Aprodema conclut ses 15èmes universités d’été

Raphaël Lecocq

Les 85 enseignants et formateurs au siège de l’usine FPT de Bourbon-Lancy
Aprodema

85 enseignants spécialisés en agroéquipement ont bénéficié d’une « mise à jour » de leurs connaissances au contact de nombreux constructeurs, sur des thématiques telles que les normes moteur ou les technologies de pulvérisation.

L’usine FPT de Bourbon-Lancy

L’usine de Bourbon-Lancy (71), qui emploie environ 1400 personnes, est l’une des six usines que le groupe CNH Industriel possède sur le territoire hexagonal. Elle est spécialisée dans la fabrication des Cursor, des moteurs 6 cylindres développant une cylindrée comprise entre 7,8 l et 15,9 l et une puissance comprise entre 245 ch et 855 ch. Ces moteurs sont destinés aux véhicules agricoles, routiers, marins et groupe électrogènes

‘Le succès des Universités d’été ne se dément pas », se félicite Michel Morel, membre opérationnel de l’Aprodema, l’Association pour la promotion des métiers et des formations en agroéquipement. « Chaque année, nous refusons plusieurs dizaines de candidatures pour permettre aux 85 élus de bénéficier des meilleures conditions de formation ». Les Universités d’été, qui fêtaient cette année leur 15ème édition, constituent un des temps forts de l’association, à travers laquelle Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, s’emploie à assurer la promotion des métiers de l’agroéquipement. Chaque année, durant trois jours, elles visent à réactualiser les connaissances des enseignants spécialisés en machinisme, en les rapprochant des constructeurs.

L'atelier semis de précision

Règlements et nouvelles technologies

En 2016, elles avaient pour cadre l’usine de moteurs FPT (groupe CNH) située à Bourbon Lancy (71) et parmi les constructeurs animant les ateliers figuraient Agco, Argo, Berthoud, Case IH, Claas, Grégoire, Jcb, John Deere, Monosem, New Holland ou encore Tecnoma,  Outre les points réglementaires tels que les normes moteur anti-pollution ou les conditions d’homologation et automoteurs et véhicules agricoles, figuraient au programme les évolutions technologiques en pulvérisation, les transmissions à variation continue, les semoirs de précision ou encore le diagnostic à distance.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires