L’Aquitaine, une région pilote en matière de drone

Raphaël Lecocq

Le Vitidrone du distributeur Vitivista permet de télédétecter la vigueur des vignes
Vitivista

Des multinationales et des start-up ont créé un cluster pour favoriser l’émergence d’une filière industrielle française au service d’applications multiples et variées des drones.

Aetos, c’est le nom du « cluster », ou réseau de compétences de haut niveau qui s’est constitué en Aquitaine en 2010. Objectif : faire de la région le leader européen des systèmes de drones, tous usages confondus. La région accueille plusieurs Pme innovantes du secteur, telles que Fly-n-Sense impliquée dans le projet Vitidrones axé sur la télédétection. Il faut ajouter les implantations de grands groupes aéronautiques tels que Eads, Dassault, Safran ou encore Thales et sa filiale Telespazio. Il faut aussi compter avec la présence de laboratoires d’excellence dans les domaines de l’informatique et des systèmes ainsi que d’une zone d’essai dédiée au drones situé sur le camp militaire des Souge, à Martignas (33). Aetos participe à l’organisation du salon international du drone, l’Uav Show Europe, qui se tient tous les deux ans à Bordeaux-Mérignac (33).

Des initiatives dans de nombreuses régions

Si l’Aquitaine a pris date dès 2010 dans le développement d’une filière industrielle, des constructeurs sont répertoriés dans de nombreuses autres régions. Si l’on se réfère à la liste des constructeurs d’aéronefs télépilotés ayant reçu une attestation de conception par la Direction générale de l’aviation civile (Dgac), mise à jour le 1er juillet dernier, on trouve des constructeurs en Rhônes-Alpes, en Midi-Pyrénées, en Paca ou encore en région parisienne. Quant aux exploitants de drones déclarés auprès de la Dgac, ils sont plus de 200 disséminés dans toute la France, faisant voler des drones de série sinon des appareils amateurs. Parmi ceux proposant des applications agricoles peuvent êtres cités Airinov (75),  Delta Drone (38) ou encore Exametrics (66).

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier