La Fliegl Büffel ou l’autochargeuse non-stop

Raphaël Lecocq

La Fliegl Büffel ou l’autochargeuse non-stop
Fliegl

Tractée, la Büffel se compose d’un pick-up, d’un rotor, d’une trémie d’attente et d’un élévateur. Autrement dit, une mini-autochargeuse avec goulotte ou une mini-ensileuse avec trémie. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

La Fliegl Büffel ou l’autochargeuse non-stop

Avec la Büffel, Fliegl est-il porteur d’une troisième voie en matière de récolte d’herbe, aux côtés des ensileuses automotrices et des remorques autochargeuses ? Peut-être. Comme la remorque autochargeuse, la Büffel est une machine tractée. Mais à l’inverse d’une autochargeuse, la Büffel dispose d’un élévateur transférant la récolte dans une benne, comme une ensileuse et sa goulotte. Mais à l’inverse d’une ensileuse, la Büffel est une machine tractée dont l’investissement sera sans commune mesure.

La Fliegl Büffel ou l’autochargeuse non-stop

Trémie d’attente

La particularité de la Büffel est d’intégrer une trémie d’attente, qui lui offre une certaine autonomie de récolte, entre le va-et-vient des bennes. C’est une autre différence avec les ensileuses. Et comparativement aux autochargeuses, dont la productivité de chantier est entamée par temps de transfert entre la parcelle et le silo, la Bûffel offre potentiellement un fonctionnement non-stop pour peu que le ballet des bennes suive peu ou prou la cadence. Le concept permet aussi de récolter les andains dans les pointes difficilement accessibles à l’ensemble Büffel + benne.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier