La Fnedt s’engage dans les chantiers d’épandage

Raphaël Lecocq

Pichon Industries est chef de file de projet de certification Eco-Epandage des épandeurs et tonnes à lisier
Pichon Industries

Le retour à la terre des effluents agricoles, industriels et urbains n’a que des avantages. A condition d’être réalisé dans les règles de l’art. Les Entrepreneurs des territoires s’engagent.

« Hier , épandre, c’était débarrasser les stabulations. Aujourd’hui c’est valoriser des matières fertilisantes »,  explique Philippe Largeau, membre du bureau de la Fédération nationale des entrepreneurs des territoires (Fnedt),  en charge du dossier épandage. « L’épandage est une activité très réglementée, poursuit-il. Cela passe par une traçabilité sans faille et le respect de plans d’épandages. Les entreprises qui réalisent ces prestations pour le compte de clients se dotent des moyens humains et matériels nécessaires pour satisfaire l’ensemble des exigences ».

Journée épandage à Rennes

Le professionnalisme des prestataires de service trouve son point d’orgue avec la qualification QualiTerritoires, du nom d’une association réunissant des entreprises, des donneurs d’ordre et des experts indépendants. L’association édicte des référentiels et des cahiers des charges bien précis pour une dizaine de prestations différentes, dont l’épandage, un secteur en perpétuelle redéfinition du fait des évolutions de la réglementation et des innovations techniques. A cet égard, l’Union régionale des Edt Bretagne organise le 19 décembre prochain à Rennes une journée d’information à l’intention de tous les acteurs de la filière : entreprises de travaux, constructeurs et donneurs d’ordre.

Certification des matériels imminente

De leur côté, les constructeurs continuent d’améliorer leurs matériels, au service d’une précision et d’une régularité maîtrisées. Ces efforts devraient déboucher début 2013 sur une certification des épandeurs et des tonnes à lisier, permettant de guider les utilisateurs dans leurs choix d’investissement. Cette certification sera l’aboutissement du projet Eco-Epandage, qui a mobilisé pendant près de deux ans des organismes de la recherche fondamentale (Irstea) et de la recherche appliquée (Chambre régionale d’agriculture de Bretagne), aux côtés de deux constructeurs en particulier, à savoir Pichon industries, chef de file du projet et référent pour les tonnes à lisier et Rolland, pour les épandeurs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier