La moisson, les intempéries et la taille des moissonneuses-batteuses

Raphaël Lecocq

Plus productive mais moins réactive : la moissonneuse-batteuse très grand format

La Fédération nationale des entrepreneurs des territoires (Fnedt) s’interroge sur la stratégie d’équipement en moisson. Des machines plus grosses mais moins nombreuses offrent moins de réactivité aux entreprises en cas d’intempéries.

Mieux vaut-il deux moissonneuses-batteuses de 6,20 m de largeur de coupe qu’une seule de 12,50 m ? C’est la question que se pose, en plein cœur de la moisson, la Fédération nationale des entrepreneurs des territoires (Fnedt) par la voie de son président Gérard Napias. Pourquoi cette question subite alors que l’augmentation constante des gabarits de machines ne suscite que de très rares interrogations ? La météo anormalement et durablement pluvieuse sur une très large partie du territoire en est à l’origine.

Echange de machines

Quand les Cuma pratiquent l’entraide, les entreprises de travaux pratiquent pour certaines l’échange de machines. Jouant des décalages de maturité inhérents aux espèces et aux paramètres pédo-climatiques, la transhumance de machines permet de rationaliser les parcs et par voie de conséquence d’offrir aux clients agriculteurs des prestations compétitives. Sauf qu’avec l’augmentation des gabarits et donc de la productivité des chantiers, le nombre de machines en parc, à prestations équivalentes, constitue la variable d’ajustement. Et quand la météo joue les trouble-fêtes et immobilise la grosse et unique machine, la réactivité et l’opportunité de servir d’autres clients en pâtissent. « Faut-il revenir à des dimensions plus raisonnées en augmentant le nombre de machines à disposition pour pouvoir répondre à la demande de terrain et développer la culture de l’échange », s’interroge Gérard Napias. La question est sans doute conjoncturelle. Mais il est vrai que l’été 2012 succède à un été 2011 climatiquement perturbé aussi.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires