La série 9 de Deutz-Fahr en avant-première à Innov-Agri

Raphaël Lecocq

Le Deutz-Fahr série 9 fait son apparition en France
Deutz-Fahr

Présentée à Agritechnica, la série 9 compte quatre modèles d’une puissance comprise entre 270 ch et 340 ch, avec transmission à variation continue. La nouvelle moissonneuse-batteuse C9000 sera aussi présentée.

Deutz-Fahr monte en puissance avec la nouvelle série 9. Cette dernière compte avec les modèles 9270, 9300, 9320 et 9340 quatre tracteurs développant entre 270 et 340 ch. Ils sont animés par un moteur Deutz TCD 7,8 litre 6 cylindres conforme à la norme anti-pollution Tier 4 Final. Côté transmission, la série 9 est proposée en variation continue (TTV) avec la boîte ZF Terramatic TMT 32. Le système hydraulique repose sur un circuit de 210 l/min à 200 bar et 7 distributeurs auxiliaires dont 4 ayant un débit maximum de 150 l/min et 3 un débit maximum de 100 l/min, tous commandés électroniquement et disposant d'un contrôle du débit et d’une temporisation. Le réservoir de 90 l pour le système hydraulique est indépendant du réservoir de la transmission La capacité de relevage maximum au relevage arrière est de 12 000 kg. La cabine Maxi-Vision accueille l'écran tactile i-Monitor 2.0 de 12”, le système de conduite GPS Agrosky et le système de gestion des fourrières ComforTip (option).

5 et 6 secoueurs

Fin 2015, la série 9 sera coiffée par la série 11 et ses trois modèles de 360 ch, 400 ch et 440 ch. Toujours à Innov-Agri, le constructeur présentera sa nouvelle gamme de moissonneuses-batteuses C9000, constituée de quatre modèles : les C9205 TS et C9206 TS à 5 et 6 secoueurs et les C9205 TSB et C9206 TSB, équipés du système Balance permettant de compenser les dévers sur les terrains en pente jusqu'à 20% en latéral et 6% longitudinal. Elles reçoivent un moteur Deutz TCD 6 cylindres de 7,8 litres, développant 334 ch pour le la C9205 et 395 ch  pour la C9206.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

skippy

ça tombe bien la sortie de ce nouveau super-tracteur, moi qui voulait défiscaliser! La MSA va être contente de payer ces joujous inutiles... Après on va dire que le prix du blé ne couvre pas les charges, disons-le aux tractoristes et non au ministre!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier