Le Claas Axion 900 semi-chenillé et suspendu intégralement

Raphaël Lecocq

Le Claas Axion 900 semi-chenillé et suspendu intégralement
Claas

L’essieu arrière est doté des chenilles plates Terra Trac, qui se distinguent des chenilles triangulaires par leur suspension et leur empreinte au sol supérieure. Médaille d’argent à l’Agritechnica 2017.

Axion 900 : le choix entre chenilles et télégonflage

Le Claas Axion 900 semi-chenillé et suspendu intégralement
Claas

Des chenilles pour les Axion 900 Terra Trac, le télégonflage pour les Axion 900 (et autres modèles) : telle est l’alternative offerte par Claas qui vient d’acquérir son compatriote spécialisé R&M Landtechniksysteme. La charge et la vitesse sont les deux paramètres conditionnant la pression de gonflage des pneumatiques. Problème : un tracteur et sa tonne à lisier par exemple, à vide ou à plein, sur route ou au champ, voient ces deux paramètres connaître d’énormes variations dans un laps de temps très court. Résultat : le compromis passe par l’adoption d’une pression moyenne. Le télégonflage permet d’ajuster la pression aux conditions de travail et de circulation des ensembles agricoles. Enjeux : sécurité, respect des sols, consommation de gazole, usure des pneumatiques.

Améliorer le confort et la capacité de traction : c’est la synthèse promise par Claas avec l’Axion 900 Terra Trac, la version semi-chenillée de l’Axion 900, les tracteurs conventionnels les plus puissants de la marque comptant cinq modèles d’une puissance comprise entre 325 ch et 445 ch (moteur FPT Cursor 9 à 6 cylindres 8,7 litres, transmission ZF-Terramatic, finitions Cebis et Cis+, échelle à glissière universelle à 6 possibilités d’attelage...). Héritées des moissonneuses-batteuses Lexion, les chenilles plates Terra Trac ont la particularité d’être suspendues, ce qui, combiné à l’essieu avant lui aussi suspendu, permet d’optimiser le confort de conduite de l’Axion 900, sur route comme au champ.

Empreinte plus longue

Le constructeur met par ailleurs en avant la capacité de traction de son concept. Comparativement aux chenilles triangulaires en usage chez d’autres constructeurs ou équipementiers, les chenilles plates de l’Axion Terra Trac affichent un développement en longueur plus important, assorti d’une meilleure répartition du poids entre l’avant et l’arrière. Cependant, les tracteurs dotés de chenilles triangulaires les arborent à l’avant et à l’arrière, ce qui mériterait d’analyser plus en détail l’impact sur la transmission de puissance des deux concepts. L’Axion 900 Terra Trac est homologué à 40 km/h.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier