Le Compa, 1er musée d’agriculture en France, rouvre ses portes

Raphaël Lecocq

Outre le TractoBrick, la grande nef des machines accueille le Rumely OilPull 20/40 type G, originaire d’Indiana, aux Etats-Unis
Jean-Michel Regoin

Basé à Chartres (28), le Conservatoire de l’agriculture présente 3000 m2 d’expositions entièrement redessinées. Une large place est accordée à l’audiovisuel, au multimédia et à la manipulation.

Le Compa et la Nuit européenne des musées

Conseil départemental d’Eure-et-Loir

La réouverture du Compa coïncide avec la 12ème nuit européenne des musées. Le samedi 21 mai, le musée ouvrira ses portes de 14 h à minuit et de 14 h à 19 h le dimanche 22 mai. Plusieurs animations sont programmées lors de la soirée d’ouverture. Entrée gratuite tout le week-end.

Créé en 1990, labellisé musée de France en 2002, le Compa est un musée du Conseil départemental d’Eure-et-Loir. Situé dans une rotonde, une ancienne remise à locomotives datant de 1905, à proximité la gare de Chartres (28), le musée rouvre ses portes le 21 mai, après quasiment deux ans de travaux. Entièrement repensé et réorganisé, le musée se déploie sur 3000 m2 autour de nouveaux espaces. Illustration avec les Champs (parade des outils avec chronologie de la mécanisation), l’Almanach (l’histoire du monde rural, de ses traditions et mutations à travers 250 pièces de collection), l’Album (film des jours et des travaux agricoles) ou encore l’Atlas (chiffres et géographie de l’agriculture à l’aune des 9 milliards de terriens en 2050).

Le Claas Arion 460 Panoramic en Lego : 800 000 briques, 388 références de pièces, 3500 heures de montage, 3,5 t

Un Arion en Lego en guise de mascotte

Enrichie de ces dispositifs, la visite donne de nouvelles clés de compréhension des collections et s’adapte à tous les publics, des plus jeunes aux passionnés les plus avertis. Le musée intègre par ailleurs un nouvel accueil, une librairie modernisée, un espace ludique, des espaces pédagogiques et de médiation, un auditorium modulaire. La reproduction d’un tracteur Claas Arion 460 Panoramic avec 800 000 pièces de Lego ne devrait pas laisser les visiteurs indifférents. Cette nouvelle pièce de collection du musée a été réalisée par ERC-Briques et a vu le jour grâce au soutien de Claas Tractor et du Crédit agricole Val de France, complété par une campagne de financement participatif. Avant sa fermeture pour travaux, le Compa accueillait environ 50 000 visiteurs par an.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier