Le danois Kongskilde achète son compatriote JF

Raphaël Lecocq

JF dispose d’une large gamme de mélangeuses de fourrages, à vis verticales et à pales

Kongskilde et ses cinq marques développent des charrues, des outils à dents, des outils animés, des semoirs et des matériels de transport du grain. Avec JF, le constructeur s’ouvre à la fenaison et à la distribution des fourrages.

Toute une gamme d’outils à dents sous la marque Kongskilde mais également des distributeurs d’engrais ainsi que matériels dédiés au transport, au séchage et au stockage du grain. Des charrues sous la marque Överum. Des outils animés sous la marque Howard. Des semoirs en ligne sous la marque Nordsten. Des semoirs de précision sous la marque Becker. Telles sont les principales fabrications de Kongskilde. Son actionnaire principal est le groupe danois DLG, constitué de 28 000 agriculteurs danois. Kongskilde possède des usines au Danemark, en Suède et en Pologne. Il est présent en France à Orléans (45) et à Loudin (86). L’entreprise emploie 900 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 101 million d’euros.

Usine au Danemark

Créée en 1951 par Jens Freudendahl, JF a développé au fil des ans des produits dédiés à l’arrachage des betteraves, des matériels de fenaison, des chargeurs frontaux et enfin des distributrices mélangeuses de fourrages. En 1999, JF avait acheté le fabricant allemand de chargeurs frontaux Stoll, entité qui n’est pas concernée par le rachat de JF par Kongskilde.  En Allemagne, Stoll détient plus de 50 % de ce marché et figure en Europe parmi les trois principaux constructeurs. Avec ce rachat, Kongskilde hérite de l’usine JF située à Sonderborg au Danemark et qui fabrique les deux familles de produits.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier