Le distributeur d’engrais AGT de Kuhn indépendant de la météo et de la qualité des engrais

Raphaël Lecocq

L’AGT 6036 et ses rampes inox de 36 m
Kuhn

L’AGT 6036 est un appareil pneumatique doté d’une rampe de 36 m et de 30 diffuseurs. Il permet de valoriser les urées et de réaliser des apports de précision tout en s’affranchissant des conditions météorologiques.

40 000 €/ha/an : selon Kuhn, c’est l’économie moyenne d’engrais azoté qu’une exploitation de 1000 ha est susceptible de réaliser en ayant recours à des urées en lieu et place des ammonitrates. A condition de disposer d’un appareil capable de compenser par la localisation des apports l’imprécision qui ne manquerait pas d’engendrer l’apport d’urées au moyen d’un distributeur centrifuge. Et Kuhn de citer encore une expérimentation conduite par le coopérative Vivescia, démontrant qu’en remplaçant la S39 par des urées protégées (Nexen/ Utec), des gains en terme de rendements et de protéines jusqu’à 40/ 45€/ha pouvaient être escomptés. Mais là encore à condition de passer par un appareil à rampes, les urées enrobées étant difficiles voire impossibles à épandre à 36 m.

La distribution des engrais est assurée par 6 doseurs et 30 diffuseurs

Distributeur atypique

Avec son châssis traîné doté d’un essieu à suspension oléopneumatique, ses rampes inox intégrant 6 doseurs et 36 diffuseurs, l’AGT 6036 a bien un inconvénient, sinon une contrepartie aux avantages précités : son coût. Selon Kuhn, sur la base d’une surface d’exploitation de 1000 ha, l’investissement dans le distributeur pneumatique est amorti en quatre campagnes. Bien entendu, l’AGT est pourvu de l’électronique requise pour réaliser la coupure de tronçons (6 sections correspondant aux 6 diffuseurs) et la modulation intra-parcellaire, le tout avec un degré de précision plus conséquent que celui offert par un épandeur centrifuge.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires