Le Ferobide, du carbure de tungstène à souder

Raphaël Lecocq

Plaques Ferobide soudées et protégeant latéralement une dent de décompacteur
Tenmat

Le Ferobide est un composite acier-carbure de tungstène proposé en plaquettes à souder. Il est développé et distribué par Tenmat, spécialiste en matériaux spéciaux pour l’industrie et la construction.

Un poste à souder Mig (Metal inert gas) et des électrodes classiques. Du Ferobide en plaques de 15X40X4 mm pour les dents de herse animée, de vibroculteurs, de bineuses, de semoirs de semis direct. Sinon des plaques de 25X40X4 mm pour les pointes de charrues et d’outils de fissuration ou de 40X40X4 mm pour les dents de cultivateurs et de décompacteurs. Et voilà les pièces d’usure protégées et renforcées pour résister à l’abrasion, notamment lorsque le couple sol / vitesse s’avère particulièrement sélectif. Selon Tenmat, la résistance à l’abrasion du Ferobide est 8 fois supérieure à celle de l’acier Hardox 400/500.

Plaque de composite Ferobide

Soudable et ajustable

Comparativement au carbure de tungstène, référence en matière de résistance à l’usure, le Ferobide se situe au même niveau. Mais la possibilité de souder le Ferobide permet de renforcer les pièces d’usure les plus critiques. Les plaques peuvent être retaillées pour s’adapter aux pièces à protéger, tandis que leur épaisseur, limitée à 4 mm, n’affecte pas la capacité de pénétration des outils. Tenmat procède actuellement à l’installation de son réseau de distribution. A titre indicatif, le tarif d’un lot de 10 plaques au format de 15X40X4 mm est de 85 € HT.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires