Le Lintrac de Lindner revisité par Noremat

Raphaël Lecocq

Le Lintrac de Lindner revisité par Noremat

Sur la base du tracteur à roues arrière directrices, Noremat propose un porteur polyvalent et accessible, complétant sa gamme de VSV.

Le Lintrac de Lindner revisité par Noremat

D’un côté, Lindner, le constructeur autrichien qui propose, outre ses Geotrac dédiés à la polyculture-élevage, le Lintrac, un 102 ch caractérisé par une transmission à variation continue et un pont arrière directeur, doué d’un angle de 20°, permettant de réduire de 9 m à 7 m l’angle de braquage. De l’autre Noremat, spécialiste de l’accoroutisme (entretien des routes) et qui propose depuis 2011 avec le VSV un porteur capable de faire travailler trois outils en simultané, décliné en 5 versions d’une puissance comprise entre 116 ch et 149 ch. 

Le Lintrac de Lindner revisité par Noremat

Lintrac with Noremat

Le partenariat conclu entre les deux constructeurs permet à Noremat de proposer un porteur moins puissant, plus accessible et conservant la polyvalence d’un tracteur conventionnel. Le travail commun a porté sur l’amélioration de la visibilité, sur les outils et sur le confort de conduite avec notamment une console de commandes dédiée. Le circuit d’entraînement hydraulique a également été adapté à l’usage d’outils rotatifs frontaux. Fauchage-débroussaillage, levage, désherbage et fauchage sous glissières ou encore viabilité hivernale attendent le porteur, homologué dans la catégorie des véhicules de pente, avec son centre de gravité inférieur à 1 m et sa largeur de voie de 1,60 m.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires