Le Modulo2 au service de l’autonomie du pulvérisateur

Raphaël Lecocq

La Modulo2 en phase de remplissage
Joskin

Joskin adapte un bras de 4 m pour transvaser l’eau d’une tonne à eau vers le pulvérisateur. Enjeu : un gain de productivité compris entre 15 et 30 %.

4 m de longueur et 4 pouces (10 cm) de diamètre : telles sont les mensurations du bras de pompage développé par Joskin pour faire de ses tonnes à lisiers Modulo2 des tonnes à eau faisant office de cuves de rechargement des pulvérisateurs à gros débit. Selon le constructeur, il faut entre 3 et 4 minutes pour remplir la cuve d’un automoteur ou d’un pulvérisateur traîné contre 15 à 30 minutes en mode de remplissage conventionnel. Joskin estime entre 15 et 30 % le gain de débit de chantier de pulvérisation permis par son bras de remplissage pouvant atteindre 4,9 m de haut.

La Modulo2 et son bras de remplissage attenant

2,5 m3 à 18 m3

Le kit est adaptable sur les tonnes à lisier Modulo2, une des 13 séries développées par le constructeur, à ranger dans la catégorie des tonneaux autoporteurs à structure portante monocoque (cuve soudée sur toute sa longueur et sa largeur sur un berceau dit intégral), s’opposant aux séries à châssis indépendant. Offrant un choix de 5 pompes, la Modulo2 est proposé en 2 ou 3 essieux dans des capacités comprises entre 2,5 m3 et 18 m3.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier