Le NH Drive autonome dans les rangs du vignoble californien

Raphaël Lecocq

Le NH Drive autonome dans les rangs du vignoble californien
New Holland

New Holland décline au vignoble son concept de tracteur autonome avec le NH Drive T4.110F. L’expérimentation en conditions réelles est conduite en partenariat avec E. & J. Gallo Winery, qui exploite près de 10 000 ha de vignes aux États-Unis.

CNH (Case New Holland) a décidé de passer aux travaux pratiques en matière de robotisation. Pour rappel, le groupe avait présenté au Sima 2017 un Magnum autonome sans poste de conduite ainsi qu’un T8.410 (410 ch) pilotable à distance au moyen d’une tablette mais réservant encore un poste de conduite pour maximiser la polyvalence (manutention, transport...). Tout sauf des concepts. La preuve : en 2018, le groupe confronte ses innovations à l’épreuve du terrain. C’est ainsi que les Quadtrac (articulés à chenilles) et Steiger (articulés à pneus) sont testés en Amérique du Nord par Bolthouse Farms, l'un des plus gros producteurs de carottes.

Degrés d’automatisation

Pour ce qui est des tracteurs spécialisés pour vignes et vergers, l’expérimentation a pour cadre les vignobles de E. & J. Gallo Winery. Fondée en 1933, l’entreprise exploite 50 domaines dans les Etats de Californie et de Washington sur un total de 9305 ha. Elle commercialise plus de 90 marques (vins tranquilles, effervescents, spiritueux) dans près d’une centaine de pays. New Holland y teste le concept NH Drive appliqué à un T4.110F, lequel coiffe la série T4 V/N//F avec son quatre cylindres 3,4 l FPT de 106 ch. Plusieurs degrés d’automatisation seront évalués dont l’assistance du chauffeur présent en cabine ou encore la supervision de tracteurs autonomes sans chauffeur, à distance sinon par un opérateur présent sur le terrain.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires