Le semoir Claydon Hybrid T intègre la fertilisation au semis

Raphaël Lecocq

Polyvalent, l’Hybrid T a été conçu pour le semis direct sur chaumes mais aussi pour le semis sur préparations simplifiées voire sur labour
Claydon

La succession de deux dents et l’inter-rang de 30 cm caractérisent l’Hybrid capable de semer directement sur chaumes. La version T semi-portée est proposée en 6 et 8 m.

Jeff Claydon est un agriculteur britannique ayant développé son propre semoir il y a une dizaine d’années. Il repose sur une système d’enterrage à dents. Ou plus exactement à doubles dents sur une même ligne de semis. La première dent droite assure une fissuration jusqu’à une profondeur de 18 cm. La seconde dent ne se contente pas de déposer la graine puisque des lames à ailettes précèdent le sabot semeur. En fonction du type et de l’état du sol en présence, le choix parmi plusieurs ailettes interchangeables est possible (7,5 cm, 12 cm ou 17 cm). Le système Claydon s’apparente donc à un travail du sol en bande combiné au semis. L’espace occupé par les organes de travail induit un écartement inter-rang de 30 cm réservant une bande de sol non travaillé de 12 cm.

L’Hybrid combine travail et semis en bande

L’Hybrid était jusqu’à présent proposé en version portée en plusieurs dimensions comprises entre 3 et 6 m. Au Sima 2015, le constructeur présentera une extension de gamme avec un modèle semi-porté de 6 m et 19 dents semeuses (300 à 350 ch requis), qui sera suivi d’un 8 m et 25 dents (400 à 450 ch). Le châssis-cadre porte-dents se compose de deux barres distantes de 2,50 m procurant une dégagement latéral de 55 cm entre dents et prévenant tout risque de bourrage. Cinq roues au profil agraire assurent la charge du système d’enterrage en même temps que le contrôle de la profondeur de semis. Deux paires de roues mixtes champ / transport supportent la trémie de 5500 litres dotée d’une séparation amovible. L’Hybrid T peut en effet assurer la localisation d’engrais au semis. Le dosage est assuré par un système Accord avec régulation électronique RDS Artemis contrôlée par radar Vari-Rate.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires