Le Sima, un salon de l’emploi

Raphaël Lecocq

Le sima, une vitrine technologique, médiatique et un salon de l’emploi
Aprodema

5000 emplois sont toujours à pourvoir dans l’agroéquipement, chez les constructeurs, distributeurs, entreprises de travaux et Cuma. Le Sima sera aussi un salon de l’emploi.

Constructeurs, distributeurs, entreprises de travaux et Cuma emploient environ 130 000 personnes en France. Ces quatre branches concentrent logiquement l’essentiel des emplois spécialisés dans l’agroéquipement. Si l’activité est porteuse depuis plusieurs années, les 5000 emplois offerts par le secteur sont principalement liés aux besoins de renouvellement consécutifs aux départs à la retraite. Autrement dit, il s’agit d’un mouvement de fond, partiellement déconnecté de la conjoncture actuelle, et qui constitue un gage de confiance pour les élèves et étudiants choisissant aujourd’hui cette orientation pour travailler demain dans la filière agroéquipement.

Une action ciblant les jeunes franciliens

Ce message sera relayé au Sima, au sein du Pôle Agroéquipement, par l’Aprodema, l’Association professionnelle de développement de l’enseignement du machinisme agricole. L’enjeu est important car il s’agit non seulement de satisfaire les entreprises dans leurs besoins de main d’œuvre spécialisée mais également de pérenniser le tissu d’établissements et de formations disséminés sur tout le territoire. Pour relever tous ces défis, l’Aprodema estime indispensable de sensibiliser les jeunes situés en dehors des territoires ruraux. C’est ainsi que les 27 et 28 février, l’association organisera, dans les allées du Sima, des parcours découverte à l’attention des collégiens et lycéens d’Ile de France hors enseignement agricole. Les métiers du commerce, de la recherche et des services seront mis en avant.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires