Lemken complète sa gamme de déchaumeurs à dents Karat

Raphaël Lecocq

Le Karat 9 en version semi-portée avec essieu arrière
Lemken

Les Karat 9 semi-portés KTA se distinguent des autres appareils de la gamme par leur essieu arrière. L’option Contourtrac assure la régularité de la profondeur de travail dans les creux et les bosses.

Le constructeur qualifie de léger son nouveau déchaumeur semi-porté à essieu arrière, comparativement à la gamme semi-portée à chariot intégré. Cette nouvelle catégorie compte deux appareils développant une largeur de travail de 4 et 5 m (soit 14 ou 17 dents), des mensurations que l’on retrouve sur la gamme portée, disponible par ailleurs en 3 m et 3,50 m. Le Karat 9 offre une plage de profondeur de travail comprise entre 5 cm et 30 cm. Il est proposé avec des sécurités boulons et non-stop.

Le vérin additionnel du Contourtrac assure la régularité de la profondeur de travail dans les creux et les bosses

Le Karat semi-porté inaugure le système de maintien du travail à profondeur constante Contourtrac. Sur la longueur d'un Karat semi-porté d'environ huit mètres, la charge sur les roues de jauge ne pouvait jusqu'alors pas être maintenue automatiquement lors du passage dans un creux ou sur une bosse. Un vérin hydraulique additionnel sur le châssis semi-porté, situé derrière la ligne des dents du cultivateur, modifie la position de l'unité « disques de nivellement / rouleaux » via le point d’articulation, de manière à ce que l'unité suive le contour du terrain. La charge sur les roues de jauge est désormais toujours constante au même titre que la profondeur de travail, avec réglage hydraulique de série.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier