Lemken présente une nouvelle version de la herse rotative modulaire Zirkon 12

Raphaël Lecocq

La Zirkon 12 s’enrichit d’un plus grand choix d’entraînements et de dents
Lemken

La Zirkon 12 offre un plus grand choix d'entraînements et de dents. Elle est proposée en 4 m, 4,50 m, 5 m et 6 m.

230 tr/min, 330 tr/min ou 440 tr/min : telles sont les variantes d’entraînement laissées au choix de l’utilisateur par la nouvelle herse rotative Zirkon 12 pour une prise de force standard de 1000 tr/min. Le nouveau renvoi d'angle à deux rapports évite les changements fréquents de régime du rotor. Il est disponible sur les variantes repliables pour tracteurs jusqu'à 320 ch. La transmission Dual-Shift améliorée dispose du système éprouvé à deux rapports et est homologuée pour les tracteurs jusqu'à 408 ch. Les points d'accouplement de l'attelage trois-points ont été adaptés en conséquence. La nouvelle conception d'entrée et de sortie d'entraînement procure également une transmission plus douce de la prise de force. La Zirkon 12 dispose de la fonction de changement du sens de rotation.

Réglage de profondeur depuis la cabine

Lemken offre pour la première fois un réglage de profondeur hydraulique pour la Zirkon 12. Le chauffeur peut adapter la profondeur de travail en marche depuis la cabine du tracteur afin de s'adapter aux conditions du terrain. Deux modules supplémentaires de dents vissables et de dents à changement rapide sont disponibles. Dans la version de base, la Zirkon 12 est équipée de dents  directement vissées au rotor. Des platines boulonnées sur ces rotors permettent de  recevoir les  systèmes à démontage rapide des dents. Cette variante d'équipement est disponible en option et peut être montée ou démontée à tout moment. Le réglage de profondeur et le guidage des déflecteurs latéraux ont été modifiés de manière à faciliter leur réglage. Avec une résistance de levage supérieure de 3000 kg, le nouveau châssis d'attelage trois-points de la Zirkon 12 permet d'accoupler des outils portés toujours plus lourds.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier