Les 5G de John Deere exposés au Sitevi

Raphaël Lecocq

Un aperçu de la nouvelle série 5G
John Deere

Le constructeur a renouvelé courant 2015 sa série de tracteurs spécialisés. Elle se décline en quatre gammes, trois motorisations et plusieurs options en matière de transmission.

Deux modèles 5GV pour vignes très étroites, trois modèles 5GN pour vignes et vergers étroits, trois modèles 5GF pour vignes et vergers larges en enfin deux modèles 5GL surbaissés : telle est l’étendue de la série 5G. Les 5GV, 5GN et 5GF sont proposés en deux roues motrices et quatre roues motrices, en version cabine ou plate-forme. Les 5GL sont proposés en quatre roues motrices en version plate-forme. Côté moteur, les 5GV et les 5GL reçoivent un moteur 4 cylindres 3,2 l développant au choix 75 ch ou 85 ch. Les 5GN et 5GF se voient proposer une troisième motorisation en 4 cylindres 4,5 l développant une puissance nominale de 100 ch. Les moteurs sont conformes à la norme Tier 3A.

Un choix de quatre transmissions

Côté transmissions, les 5 GV, 5GN et 5GF offrent un choix de quatre boîtes de vitesse : 12/12 SyncReverser, 24/24 SyncReverser avec Hi-Lo à commande mécanique, 24/24 40 km/h avec Hi-Lo à commande électrohydraulique et enfin 24/12 PowrReverser avec Hi-Lo. Cette dernière équipe la gamme 5GL. La prise de force offre le choix entre une 540/540E et une  540/1000 avec mode proportionnel à l'avancement. Côté hydraulique, les 5G offrent deux alternatives : un circuit hydraulique à double pompe avec deux distributeurs auxiliaires à commande mécanique, ou un circuit à pompe triple (122,5 l/mn) avec quatre distributeurs auxiliaires électrohydrauliques (levier multifonction) comprenant sept raccords latéraux. En standard, la capacité de levage du trois points arrière est de 2590 kg et peut atteindre 3100 kg avec l'installation de vérins de levage supplémentaires. Le relevage peut être orienté latéralement par commande hydraulique au moyen de nouveaux boutons poussoirs, facilitant ainsi l'utilisation des équipements montés à l'arrière dans les espaces confinés.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires