Les bétaillères Joskin Betimax RDS en version peinte

Raphaël Lecocq

La Betimax RDS-P et son essieu monté sur vérin hydraulique
Joskin

Caractérisée par un essieu surbaissé hydrauliquement, la Betimax RDS est constituée d’acier galvanisé. La version RDS-P est peinte et proposée en 4 modèles pour 8 à 14 bêtes.

Le constructeur dispose de deux gammes de bétaillères, se distinguant part leur finition et par leur système de chargement. En entrée de gamme, les Betimax R (5 m et 6 m) reçoivent un caisson monocoque en tôle peinte haute protection avec rampe de chargement. Positionnée haut de gamme, la Betimax RDS hérite d’un caisson monocoque 100 % galvanisé, d’un fond de coque en résine, d’une suspension de timon, de séparations intérieures, d’un large choix d’options (barrières, freins, pneumatiques…) et enfin d’un système d’essieu monté sur vérin hydraulique.

La RDS-P hérite d’une tôle de fond armée

Deux modèles de 5 et 6 m

Le RDS (Ras-du-sol) permet ainsi d’amener la hauteur de chargement à 14 cm, supprimant de fait la rampe d’accès et rendant plus sûr le chargement et le déchargement des animaux. Ce système est désormais proposé sur la nouvelle gamme RDS-P qui, comparativement à la gamme RDS, abandonne la galvanisation pour une peinture verte haute protection ainsi que le fond de coque en résine pour une tôle de fond armée. Cette gamme compte quatre modèles de 5 à 9 m de long, en simple ou double essieu, correspondant au transport de 8 à 14 animaux.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier