Les Explorer de Same déclinés en 7 modèles de 75 ch à 116 ch

Raphaël Lecocq

Les Explorer de Same déclinés en 7 modèles de 75 ch à 116 ch
Same

Dotés d’un moteur Tier 4 Final à 3 ou 4 cylindres et d’une cabine à quatre montants, les Explorer offrent de nombreuses combinaisons en matière d’empattement, de transmission et d’hydraulique.

Le constructeur a présenté au dernier Sima la dernière évolution de sa gamme Explorer, dédiée aux exploitations de polyculture-élevage. La gamme balaie une gamme de puissance comprise entre 75 ch et 116 ch à travers 7 modèles à moteur FARMotion, conformes à la norme Final Tier 4 grâce à la combinaison d’un recyclage partiel des gaz d'échappement (EGR), d’un post-traitement, à réduction catalytique sélective SCR, sinon d’un DOC dans le cas du plus petit modèle de la gamme.

Les Explorer de Same déclinés en 7 modèles de 75 ch à 116 ch

80-90 LD, 90-100-110 MD, 110-120 HD

La gamme Explorer comprend trois subdivisions, à commencer par les 80 LD (3 cylindres, 75 ch) et 90 LD (3 cylindres, 87 ch) à empattement court (2,295 m) et supportant une charge maximale de 5,8 t. Mieux dotée, la finition MD compte trois modèles avec le 90 MD (3 cylindres, 87 ch, empattement de 2,350 mm), le 100 MD (4 cylindres, 97 ch, empattement de 2,400 mm) et le 110 MD (4 cylindres, 106 ch, empattement de 2,400 mm). La finition HD compte quant à elle deux modèles avec le 110 HD (4 cylindres, 106 ch, empattement de 2,400 mm) et le 120 HD (4 cylindres, 116 ch, empattement de 2,400 mm).

Gamme de transmissions

Les Explorer reçoivent une boîte de vitesses mécanique synchronisée avec inverseur, disponible avec 4 ou 5 vitesses pour 2 gammes (pour une disponibilité de 8+8 ou 10+10 rapports) qui, avec l'ajout d'un mini et super-réducteur, deviennent 16+16 ou 20+20. Le niveau supérieur est représenté par l'ajout du Hi-Lo qui double les rapports disponibles dans chaque sens de marche, en permettant d'augmenter (ou de diminuer) la vitesse de 16% entre une vitesse et la suivante, sans devoir appuyer sur l'embrayage. Est également disponible une Powershift à 3 stades offrant 30+30 vitesses (60+60 avec mini et super-réducteur). Les diverses solutions peuvent être mises en place avec un inverseur de type mécanique (versions LS) ou hydraulique avec modulateur de réactivité SenseClutch et Stop&Go (versions GS). Les vitesses maximales, en fonction du type de boîte de vitesses, sont de 30 ou 40 km/h, atteignables aussi avec moteur à bas régime (ECO) dans les versions avec survitesse. Les différentiels avant et arrière et l'activation de la traction avant sur les Explorer sont toujours à enclenchement électro-hydraulique.

Les Explorer de Same déclinés en 7 modèles de 75 ch à 116 ch

Prise de force et système hydraulique

En ce qui concerne la prise de force, la gamme Explorer peut offrir jusqu'à 4 régimes standardisés différents (540/540ECO/1 000/1 000ECO), en plus de la prise de force synchronisée avec la boîte de vitesses et arbre de sortie indépendant. Son activation est, dans tous les cas, graduelle et progressive, grâce à l'embrayage à disques multiples à bain d'huile, modulé électroniquement. La fonction PTO Auto (installée en cas de présence du relevage électronique) permet de programmer l'arrêt et la réactivation successive en fonction de la position du raccord à 3 points. Le système hydraulique modulaire est disponible en version à une pompe de 55 l/min et dans l'innovante solution 60 ECO à double pompe de 60 l/min (à 1 600 t/min seulement) ou bien dans la version à double pompe de 90 l/min « à la demande ». Les distributeurs hydrauliques sont disponibles jusqu'à 8 voies avec régulateur de débit. Le freinage est assuré par des freins à disque installés sur les 4 roues, sans activer la traction avant durant le freinage. Le système Hydraulic Parking Brake (en option) bloque le tracteur en toute sécurité et efficacement, même sur les pentes très inclinées. Le système de direction rapide SDD est proposé en option.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier