Les immatriculations de tracteurs en baisse de 21 % au 1er semestre

Raphaël Lecocq

Le marché des tracteurs spécialisés et enjambeurs reste bien orienté
Bobard

Les tracteurs standards sont en recul de 28,7 % tandis que les tracteurs pour vignes et vergers progressent de 13,9 %. Les tracteurs pour espaces verts reculent de 2,8 %.

Selon Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, les immatriculations de tracteurs neufs, intégrant les tracteurs standards, les tracteurs pour vignes, vergers et espaces verts, ont reculé de 22,3 % en juin. Les tracteurs standards, qui représentent 84 % des immatriculations tracteurs agricoles, ont enregistré une baisse de 29,2 % au mois de juin tandis que les tracteurs pour vignes et vergers, interlignes et enjambeurs, progressent de 16,5 %. Les tracteurs pour espaces verts reculent quant à eux de 10,6 % en juin.

Baisse limitée sur 12 mois roulants

Les chiffres du mois de juin portent la baisse des immatriculations de tracteurs, toutes catégories confondues, à – 21,9 % pour le premier semestre 2014. Dans le détail, les tracteurs standards reculent de 28,7 %, les tracteurs spécialisés progressent de 13,9 % et les tracteurs pour espaces verts sont en retrait de 2,8 %. Sur les 12 derniers mois, le recul des immatriculations de tracteurs standards et spécialisés est de 5,8 %. Les tracteurs pour espaces verts progressent de 1,4 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 7

popeye80

dommage, car un secteur économique qui va bien investie. N'en déplaise aux envieux et autres jaloux. L'Etat devrait se demander si soutenir son agriculture, notamment l'élevage, ne serait pas un formidable levier de relance économique. Une agriculture qui va bien est capable de tracter (sans jeu de mot) bien d'autre secteur dans son sillage :)

@benzatte

ca veut dire quoi a l'industrielle avoir un tracteur confortable , je vois que la jalousie n'a pas de limite, c'est bien que les paysans redeviennet des serfs tu pourrait encore faire tes jolis sourire , qu'ils travaillent 70h semaine pour nourrir les citadins a bon compte afin qu'eux puissent s'offrir des loisirs , en attendant il y a toujours 95% des consommateurs qui consomment "à l'industriel", si etre paysan c'est faire pitie et avoir des conditions de travail de merde digne des années 60 ...non merci

eco

c'est la décroissance chère aux écolos...

benzatte

y a peut etre moins de monde qui cultive "à l'industrielle" et c'est tant mieux :)))

Acid

Vive l égalitarisme , que tout le monde crève de faim c ça la justice

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires