Les immatriculations de tracteurs en baisse de 6,5 % au 1er semestre

Raphaël Lecocq

En juin, les immatriculations de tracteurs standards sont reparties à la hausse

Les tracteurs standards sont en recul de 10,1 % et les tracteurs pour vignes et vergers de 0,8 %. Les tracteurs pour espaces verts progressent de 4,8 %.

Selon Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, les immatriculations de tracteurs neufs, intégrant les tracteurs standards, les tracteurs pour vignes, vergers et espaces verts, ont enregistré une baisse de 6,5 % au cours du 1er semestre 2015, comparativement au 1er semestre 2014. La catégorie phare des tracteurs standards, qui représente 70 % de l’ensemble des immatriculations sur la période, affiche une baisse de 10,1 %. Toutes les catégories de puissance son affectées, à l’exception des moins de 50 ch non représentatifs. Du côté des tracteurs spécialisés pour vignes set vergers, la stabilité prévaut avec une baisse des immatriculations cantonnée à 0,8 % au premier semestre. Les immatriculations de tracteurs pour espaces verts progressent quant à elles de 4,8 % sur la période.

Un mois de juin positif

S’il ne fait aucun doute que le marché des tracteurs sera de nouveau orienté à la baisse en 2015, la correction devrait être néanmoins forte que celle enregistrée en 2014 (- 22,5 % toutes catégories confondues). Les statistiques d’Axema concernant le mois de juin sont du reste orientées à la hausse, dans toutes les catégories. Les immatriculations de tracteurs standards ont progressé de 4,5 %, celles des tracteurs spécialisés de 14,7 % et celles des tracteurs pour espaces verts de 23,3 %, soit une progression globale de 8,7 %.

Sur le même sujet

Commentaires 1

valt120

Messieurs les industriels des agroéquipements:
Continuez à vendre votre ferraille à ferrer les ânes des prix de conneries, tout en endettent les plus novices, et en 2016 ne venez pas pleurnicher que vous ne vendez plus de matériel. Adressez vous plutôt aux gros financiers déconnecté du monde agricole qui vous dirigent (AGCO et bien d'autres).

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires