Les immatriculations de tracteurs neufs chutent en janvier

Raphaël Lecocq

Les immatriculations de tracteurs neufs chutent en janvier
Same

La chute s’élève à - 29,2 % toutes catégories confondues. La correction est particulièrement sévère pour les modèles standards.

Selon Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, les immatriculations de tracteurs neufs ont chuté de 29,2 % en janvier 2017, comparativement à janvier 2016. La chute est très sévère pour les modèles standards, dont la chute atteint 38,8 %. Les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers sont mieux lotis mais accusent malgré tout un recul de 7,4 % des immatriculations, tandis que les modèles pour espaces verts sont en retrait de 9 %, toujours pour ce mois de janvier.

Trois mois de chute

Ces chiffres sont dans la lignée de ceux enregistrés au cours des deux derniers mois de l’année 2016, qui s’était conclue par une baisse des immatriculations circonscrite à – 6,2 % toutes catégories confondues, - 8,9 % pour la catégorie reine des standards. Il y a fort à parier que le contrecoup du cataclysme 2016, touchant de nombreuses filières végétales et animales, se fasse aussi durablement que sévèrement sentir durant une bonne partie de l’année 2017 pour l’agroéquipement, dans un environnement économique qui reste globalement déprimé.

Sur le même sujet

Commentaires 1

duracuire

et oui , nous n'achetons plus de tracteurs , le métier n'a plus de rentabilité , le matériel est bien trop complexe, pas trés fiable et cher ....revenons a des tracteurs plus basiques plus fiables et plus abordable en prix

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires