Les immatriculations de tracteurs neufs rechutent en septembre

Raphaël Lecocq

Les immatriculations de tracteurs neufs rechutent en septembre
John Deere

Les modèles standards accusent un recul de 26,7 % tandis que les spécialisés pour vignes et vergers progressent de 42,1 %. Depuis le 1er janvier, la baisse s’établit à 12,9 %, toutes catégories confondues.

Après une progression respective de 4,1 % et 16 % en juillet et août, les immatriculations de tracteurs neufs, toutes catégories confondues, ont régressé de 1,5 % en septembre, comparativement à septembre 2016. Selon les chiffres communiqués par Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, les tracteurs standards ont vu leurs immatriculations reculer de 26,7 % sur la période, quand celles des tracteurs pours vignes et vergers progressaient de 42,1 %. Ces derniers, avec la bonne tenue du marché des tracteurs pour espaces verts, dont les immatriculations ont progressé de 159 % en septembre, limitent la baisse à 1,5 % en septembre, toutes catégories confondues.

-17,7 % pour les standards et spécialisés

Depuis le 1er janvier, les immatriculations de tracteurs standards enregistrent une baisse de 18,9 % tandis que celles des tracteurs spécialisés régresse de 14,8 %. Les tracteurs pour espaces verts progressent quant à eux de 17,7 %. Si l’on ne considère que les tracteurs standards et les spécialisés, le recul des immatriculations s’établit à 17,7 % sur les neuf premiers mois de l’année.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier