Les immatriculations de tracteurs neufs reculent de 5,7 % en octobre

Raphaël Lecocq

Année exceptionnelle en vue pour l’agroéquipement

La baisse des immatriculations en octobre contrarie à peine l’orientation positive du marché depuis le 1er janvier, en hausse de 9 %.

Selon Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, 3478 tracteurs neufs ont été immatriculés au mois d’octobre 2013, soit 5,7 % de moins qu’au mois d’octobre 2012. La baisse correspond peu ou prou à celle des tracteurs agricoles standards qui dominent très largement les différentes catégories d’automoteurs (tracteurs spécialisés, enjambeurs, espaces verts).

Depuis le 1er janvier, 33026 tracteurs neufs ont été immatriculés, soit une hausse de 9 % comparativement aux dix premiers mois de l’année 2012, année qui avait vu 42712 nouveaux tracteurs arpenter les campagnes. Les mois de novembre mais plus encore décembre, qui concentre traditionnellement environ 15 % des immatriculations annuelles, diront si le marché 2013 dépasse le niveau de 2012 (42712 unités), voire de 2008 (43661 unités). Quel que soit le chiffre final, la filière agroéquipement, dans toutes ses composantes et pour de très nombreuses catégories de machines, enregistrera cette année des niveaux d’activité exceptionnels.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier