Les immatriculations de tracteurs standards bondissent de 24 % en septembre

Raphaël Lecocq

Les salons d’automne, entre traction et attraction

Les immatriculations de tracteurs pour espaces verts progressent de 22,7 %. Depuis le 1er janvier, la hausse s’établit à 10,5 % pour les deux catégories. Record annuel en vue.

A trois mois de la clôture de l’exercice, les chiffres communiqués par Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, laissent augurer un millésime 2013 exceptionnel. Avec 42712 tracteurs neufs, le millésime 2012 avait flirté avec le record de 2008 et ses 43661 immatriculations. Au 30 septembre 2013, la total des immatriculations de l’année s’établit à 29534, hors chargeurs télescopiques immatriculés comme tracteurs. Sachant que les trois derniers mois de l’année, et décembre en particulier, concentrent traditionnellement un surcroît de commandes, le cap des 40 000 unités sera assurément franchi. En France, le marché des tracteurs neufs représente en valeur environ un tiers du total du total des ventes de machines agricoles.

Les 100 ch à 149 ch en tête

En septembre, les plus grosses ventes sont à mettre au crédit des tracteurs de 100 ch à 149 ch qui représentent près de 38 % des certificats d’immatriculation, devant les 150 ch à 199 ch (24 %) et les 50 à 99 ch (16 %). La plus forte progression est enregistrée avec les tracteurs de plus de 300 ch (+ 60 %) mais sur un nombre d’unités limité (53 tracteurs) représentant 1,5 % des immatriculations globales. En septembre toujours, les immatriculations de tracteurs pour espaces verts ont progressé de 22,7 %, portant à la hausse à 1,2 % depuis le 1er janvier.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires