Les outils de travail du sol Bednar-Strom débarquent en France

Raphaël Lecocq

Plusieurs machines tournent actuellement en France
Bednar-Strom

Le constructeur tchèque développe depuis 15 ans une gamme de préparateurs, déchaumeurs et décompacteurs pour tracteurs de forte puissance. Premiers tours de champ en France.

Et une nouvelle famille d’agriculteurs construisant des matériels agricoles ! Ni française, ni allemande, ni suédoise, la famille Bednar est tchèque. A partir de 1997, elle a commencé fabriquer des décompacteurs pour répondre aux besoins de son exploitation. 15 ans plus tard, la famille devenue marque s’apprête à inaugurer en République Tchèque sur une de ses parcelles une usine capable de produire 4000 machines par an. Des décompacteurs toujours mais également des déchaumeurs à disques, à dents et combinés, des préparateurs pour façons superficielles ainsi que des broyeurs à axe vertical et des bennes.. Sous l’enseigne Strom, les Bednar sont par ailleurs importateurs-distributeurs John Deere en République Tchèque.

Premières machines en action

Après s’être implanté en Allemagne il y a trois ans, Bednar s’attaque au marché français, qui ne manquait pas d’outils. Bednar ne manque pas d’arguments. « Le cahier des charges des matériels Bednar repose sur une utilisation intensive des machines tirées par des tracteurs de forte puissance et travaillant sur des grandes surfaces telles qu’on les connaît en Europe de l’Est, indique Damien Digard, en charge du développement de la marque en France. Nous allions robustesse, fiabilité et maîtrise des coûts de fabrication ». Après une première exposition au Sima 2013, les premières machines tournent actuellement  dans plusieurs exploitations de différentes régions. Les premiers concessionnaires sont sur le point de se faire connaître. Bednar-Strom sera présent à Innov-Agri Sud-Ouest les 4 et 5 septembre prochains.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires