Les TK4000 de New Holland adoptent des chenilles en caoutchouc

Raphaël Lecocq

Le TK4000 intègre des chenilles en caoutchouc interchangeables avec celles en acier
New Holland

Les chenilles SmartTtrax conservent un squelette en acier pour accroître leur résistance. Les TK4000 à cabine comptent deux motorisations et deux largeurs de chenilles.

New Holland revendique un savoir-faire de plus de 75 ans dans la mise au point de tracteurs à chenilles. Dans le domaine des tracteurs spécialisés, ce savoir-faire est symbolisé par la série TK4000, avec ou sans cabine. Ces tracteurs développant une puissance comprise entre 65 ch et 101 ch étaient jusqu’à présent équipés de chenilles en acier. Dans leur version à cabine, les TK4000 intègrent désormais des chenilles en caoutchouc. Le dispositif SmartTrax repose sur un squelette métallique central recouvert de caoutchouc renforcé avec des cordes métalliques tressées et traitées antirouille. Grâce à une structure métallique interne élargie aux extrémités, la solidité et la longévité des chenilles en caoutchouc sont comparables à celles des chenilles en acier.

Conformes à la norme ISO 2631 anti-vibrations

Le caoutchouc des SmartTrax permet de mieux protéger les inter-rangs enherbés, notamment en conditions humides. Il est également moins agressif dans les fourrières, lors des manœuvres. Avec des vibrations inférieures à 0,5 m/s², les chenilles SmartTrax sont conformes la norme ISO 2631 relative à l’exposition du corps humain aux vibrations et aux chocs. Elles autorisent en conséquence huit heures de travail par jour. Les TK4000 sont proposées en 65 ch, 78 ch, 95 ch et 101 ch de puissance maxi. Des chenilles de 300 mm de largeur équipent les 65 ch et 78 ch contre 400 mm pour les 95 ch et 101 ch.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier