Les trois solutions de Thiérart pour collecter les menues pailles

Raphaël Lecocq

Thiérart est engagé dans la filière menues pailles depuis 2007
Thiérart

Après le caisson récupérateur et la turbine à double étage, le constructeur propose avec le collecteur à vis sans fin une troisième solution intermédiaire.

Dans le fonctionnement conventionnel d’une moissonneuse-batteuse, les menues pailles sont plaquées au sol par simple gravité sous l’andain de paille et ne sont donc pas happées par le pick-up de la presse. Pour valoriser cette ressource de biomasse, qui ne manque pas de débouchés (litière, alimentation, méthanisation, chauffage, biomatériaux…) et dont le rendement varie entre 0,8 t/ha et 2 t/ha, il faut modifier leur trajectoire naturelle et leur faire emprunter une nouvelle voie. Le constructeur ardennais Thiérart propose deux solutions radicalement opposées, et en prix et en concept. La plus simple (8000 € à 10000 €) consiste à souffler les menues pailles au moyen d’une turbine pour les acheminer non plus sous l’andain mais sur l’andain de paille. Le caisson récupérateur fait quant à lui office de trémie à menue pailles (jusqu’à 20 m3), alimenté par des doubles vis horizontales et verticales. Il est beaucoup plus onéreux (30000 € à 40000 €) mais possède l’avantage de différencier la récolte des menues pailles de celles des pailles.

Collecteur à vis sans fin

Pour la campagne 2013, Thiérart complète son offre avec un collecteur à vis, qui emprunte à la turbine son système de dépose des menues pailles sur l’andain et au caisson le principe de vis sans fin. Une première vis horizontale concentre les menues pailles dans un collecteur, lequel est  vidangé par une seconde vis inclinée à 15° en direction de l’andain. Avantages par rapport à la turbine : un débit non limitant sur des machines à haut rendement, la possibilité de recycler les rafles de maïs et une efficacité prouvée en situation de pailles humides. Le collecteur devrait être commercialisé à un tarif compris entre 20000 € et 22000 €.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires