Location longue durée : Claas étend son service aux tracteurs

Raphaël Lecocq

Initiée en 2001 avec les moissonneuses-batteuses, étendue aux ensileuses en 2006, la location longue durée est désormais ouverte aux tracteurs, Xerion en tête.

Un engagement limité dans le temps, de moindres immobilisations, une machine neuve et parfaitement calibrée aux chantiers à réaliser : tels sont les principaux avantages de la location longue durée. Avec ces arguments, Claas s'est offert une place de leader en Europe dans la location longue durée des automoteurs de récolte. Pour ce qui est des moissonneuses-batteuses, Claas propose 4 formules de location à la carte (de 150 à 300 heures sur deux campagnes), dont une formule mixte céréales-maïs. Les ensileuses Jaguar se louent à raison de 200 ou 300 heures de rotor par an, toujours sur deux campagnes.

Optimisation des coûts

La location longue durée s'inscrit comme une offre de service, qui n'a pas vocation à se substituer à la vente de matériel neuf. Du reste, les contrats de location ne sont pas signés directement par Claas mais par les concessionnaires. Mais la demande est suffisamment importante pour proposer aujourd'hui une offre équivalente avec les tracteurs, et notamment le Xerion. Le tracteur à quatre roues égales, développant entre 335 et 379 ch, peut se louer selon 5 formules différentes.

On peut désormais louer un Xerion selon 5 formules différentes, comprenant de 300 à 1500 heures d'utilisation

On peut désormais louer un Xerion selon 5 formules différentes, comprenant de 300 à 1500 heures d'utilisation

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier