Machinisme et Agriculture écologiquement intensive (AEI) : L'autoguidage au service du désherbage mécanique

Raphaël Lecocq

Les solutions de guidage par GPS sont une composante de l'Agriculture écologiquement intensive (AEI). Le désherbage mécanique en est une application, mais pas la seule.

Eviter les doublons et les manques au semis, positionner un groupe de fauche ou la barre de coupe d'une moissonneuse-batteuse exactement en limite du passage précédant, et bien évidemment, réintroduire des socs entre des cultures sarclées, voire dans des cultures en ligne : telles sont quelques-unes des applications pratiques liées à l'autoguidage des automoteurs agricoles. Gains de temps, économies d'intrants et de carburant figurent parmi les avantages induits par les systèmes d'autoguidage, sans oublier le ménagement de l'assiduité des chauffeurs.

Plus ou moins précis

L'obtention du signal GPS (Global positioning system) et sa correction différentielle (DGPS), synonyme de précision, peut s'opérer de différentes manières. Le degré de précision – et le prix à payer pour l'obtenir – classe les systèmes d'autoguidage en différentes catégories. Egnos, Omnistar HP et RTK sont les trois principaux systèmes de correction différentielle (D-GPS) permettant de localiser les matériels roulants et leurs outils. Egnos est précis à 15-30 cm, Omnistar HP à 5-10 cm et RTK à 2-3 cm. Autres avantages du RTK, outre la précision : la rapidité du signalement de la position, inférieure à 10 secondes, et la répétitivité, autrement dit l'assurance de repasser strictement au même endroit lors de l'intervention suivante.

Satellite, signal, balise fixe ou mobile et antenne de réception embarquée forgent la précision du guidage par GPS

Satellite, signal, balise fixe ou mobile et antenne de réception embarquée forgent la précision du guidage par GPS

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier