Manutention : Trois exemplaires de Manitrac dans la nature

Raphaël Lecocq

Manitou valide son concept de tracteur télescopique dans trois exploitations, avant une commercialisation prévue pour la fin de l'année.

Manitrac ou la contraction de Maniscopic et de tracteur. 20 ans après avoir mis au point le premier chargeur télescopique dédié aux exploitations agricoles (MLT 626), le constructeur introduit un nouveau concept à sa gamme : le tracteur télescopique. Un proposition pas totalement nouvelle sur le marché puisque Merlo avait ouvert la voie il y a quelques années avec son Multifarmer. L'arrivée de Manitou sur ce segment pourrait consacrer la naissance d'une nouvelle famille d'automoteurs, jusque là balbutiante.

Relevage arrière de 4,6 t

Et c'est bel et bien sur ces caractéristiques à la traction que Manitrac est attendu au tournant dans les fourrières. Avec un moteur de 140 ch, une capacité de relevage arrière de 4,6 t et une monte de pneumatiques spécifiques, Manitrac semble bien armé. La position du poste de conduite, centrale, dégage une bonne visibilité à l'arrière (sur le relevage et les outils) et à l'avant (sur la flèche). Côté manutention justement, la flèche est capable de porter 2,8 t au bout de ses 7 m. Le concept Manitrac avait été présenté à l'Agritechica de 2007. La prochaine édition du salon allemand, en novembre prochain, pourrait coïncider avec les débuts la commercialisation.

Manitrac a tout d'un tracteur, avec un en prime un bras télescopique de 7 m (Doc Manitou)

Manitrac a tout d'un tracteur, avec un en prime un bras télescopique de 7 m (Doc Manitou)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires