Marché des agroéquipements : Les immatriculations de tracteurs en hausse de 15,3 % depuis début janvier

Raphaël Lecocq

La hausse des immatriculations profite à tous les segments de marchés. Les tracteurs standards de 150 à 179 ch bondissent de 39 %.

Le tracteur est à l'agroéquipement ce que le bâtiment est à l'économie. Autrement dit, quand le tracteur va… Les derniers chiffres d'immatriculations de tracteurs neufs communiqués par Axema, l'Union des industriels de l'agroéquipement, sont très bien orientés. Ce n'est pas une surprise. La reprise des investissements est désormais actée et c'est bel et bien un nouveau cycle que la filière connaît depuis la fin 2010. Au 30 avril dernier, date à laquelle Axema a arrêté ses derniers chiffres, aucun élément conjoncturel n'est venu perturber un contexte propice. Il en sera peut-être différemment dans les mois à venir, si la météo et le manque d'eau viennent à jouer les trouble-fêtes. L'évolution du prix des matières premières industrielles ainsi que le manque de certains composants constituent d'autres inquiétudes. En attendant, la filière enregistre de bonnes performances dans tous les segments de marché. Les immatriculations de tracteurs standards de quatre roues motrices progressent de 19,7 % avec une pointe à 39 % pour la catégorie des 150 à 179 ch. Celles des tracteurs spécialisés pour vignes et vergers sont en hausse de 13,9 %. Les chargeurs télescopiques homologués en tant que tracteurs, qui représentent 90 % du marché de la catégorie, progressent de 6 %. Après une baisse de 17,4 % en 2010, la filière table sur une hausse du marché des agroéquipements de 14 % en 2011.

On n'arrête pas les gros tracteurs lancés à la reconquête du marché

On n'arrête pas les gros tracteurs lancés à la reconquête du marché

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires